mardi 9 juin 2009

cliquer : est-ce tromper ?


Non; si on ne se fait pas prendre !!!
Illustration techniques mixtes pour la rubrique vie privée d'actuel n°1
(hebdomadaire marocain d'actualités)

4 commentaires:

Zarbianne a dit…

Hi hi hi hi !!!

natali a dit…

hi hi hi ???
Quand le virtuel devient réalité c'est péché !

Koulou a dit…

Ouh, c'est pas un débat facile. J'ai déjà lu un long article sur le sujet dans un magazine féminin français qui concluait au fait que oui, le virtuel c'est tromper aussi ! mais c'était il y a plus de dix ans. Peut-être que le même magazine de conclurait plus la même chose aujourd'hui. Le dessin est sympa.
Pour moi déjà, il n'y a tromperie que s'il y a promesse de fidélité absolue. Qui fait une telle promesse à quiconque ? Et dans ce cas, avoir des fantasme dont le conjoint est absent est-ce déjà tromper ? je crois que l'exigence de fidélité pose plus de problème qu'elle n'en résout. A commencer par légitimer la jalousie.

natali a dit…

effectivement ce n'était pas un sujet facile!
Et je suis un peu d'accord avec votre position, je pense que cela dépend des serments passés entre les deux personnes : la confiance étant la condition primordiale de l'entente !
Ensuite avec la vitesse avec laquelle va notre monde et les changements qui s'en suivent je me pose pas mal de questions .
Le fantasme reste d'ordre très personnel, alors que la relation virtuelle est par le fait une relation entre de personnes . Est-ce tromper dans le sens où on l'entendait jadis avec passage à l'acte ?
J'avoue que si cela lèse la personne réelle alors oui c'est un acte de tromperie, cela dépendant encore du serment conclu entre ces deux personnes.